LE LAC DE LA CRÉGUT

C’est le plus grand lac d’origine glaciaire du Massif Central. L’abandon du territoire par les glaciers, il y a 13 500 ans, a laissé en ce lieu une cuvette de surcreusement remplie par l’eau de ruissellement de quelques ruisseaux forestiers et celle de sources sous lacustres. 

Il est constitué de deux fosses de 16 m et de 26 m de fond aux pentes assez fortes. Cette profondeur et le fait que les eaux de son alimentation naturelle son peu chargées en substances nutritives, ont empêché qu’il ne devienne une tourbière, alors que tous les autres milieux aquatiques naturels de l’Artense ont subi cette évolution.

LE PASSÉ ET LE DEVENIR DU LAC DE LA CRÉGUT

La connaissance de l’origine du lac de la Crégut, son évolution dans le temps, sa nature avant l’exploitation du complexe hydroélectrique de la Haute-Tarentaine, son évolution pendant plus de 40 ans de transit des eaux dérivées et son état dégradé actuel.

Les solutions envisagées pour son rétablissement à l’état primitif.

Monsieur le professeur Francis HUMBERT, vice-président de l’association de la sauvegarde du lac de la Crégut, vous présente, sous forme de diaporamas, les problématiques et les conclusions des études effectuées.

Grand merci à lui.

Les diaporamas ci-contre, vous permettront de partager l’indignation de

l’association de sauvegarde du lac de La Crégut !

Chapitre 1 : dates hydroélectricité ; géographie du territoire

Chapitre 2 : géologie du territoire; bathymétrie du lac

Chapitre 3 : équipements hydroélectriques du territoire ; fil de l’eau haute Tarentaine

Chapitre 4 : l’association de sauvegarde du lacChapitre 4 : l’association de sauvegarde du lac

Chapitre 5 : rapport d’étude du lac ; inventaires botanique et piscicole ; vidéo anodontes

Chapitre 6 : revendications ; conclusion provisoire